Filmographies maladie grave, fin de vie et deuil pour tout public

La mort est traitée dans tous les genres cinématographiques, à travers toutes les époques et sur tous les continents1. « Elle fait partie de la vie et sert souvent à caractériser les personnages : nombre de ces derniers ont vécu des deuils qui influent sur leurs actes et nombre d’intrigues se lancent ou se relancent lors de la mort de personnages principaux ou secondaires2 ».

 

En tant que spectateurs, nous nous souvenons d’avoir été touchés et émus par l’un de ces films. Au sein d’une œuvre cinématographique, l’universalité de la mort rencontre la singularité de chacun, au-delà de son époque et de son lieu de vie. La fin de vie, la mort et le deuil sont des réalités qui prennent toute leur place dans les œuvres de fiction. Le cinéma constitue un formidable média nous apportant un autre regard sur ces thèmes complexes.

 

Via son portail documentaire VigiPallia, le Centre national des soins palliatifs et de la fin de vie met à disposition une filmographie grand public sur la maladie grave, la fin de vie et le deuil avec trois sélections :

Chacun peut aussi rechercher des films à partir des thématiques qui l'intéresse sur VigiPallia

 

 

Delphine Doré-Pautonnier, responsable de l'information des publics et de la communication au Centre national des soins palliatifs et de la fin de vie.

1 « Curriculum Mortis », Lionel Monier, In Etudes sur la mort, n°139, 2011, p. 166

2 « Mort et cinéma : une dialectique du vide », Kevin Lecomte, In Etudes sur la mort, n°139, 2011, p.128