Qui peut bénéficier de soins palliatifs à domicile ?

Lorsque les soins curatifs qui visent à guérir, ou à ralentir l’évolution de la maladie, ne sont plus efficaces, on entre dans une période nommée « la fin de la vie ». Cette période nécessite un accompagnement et des soins adaptés. Ils sont appelés « soins palliatifs ».

 

Les soins palliatifs peuvent être dispensés à domicile et concernent :

 

  • les patients de tout âge, du nourrisson à la personne âgée ;
  • toutes les personnes atteintes d’une maladie grave, évolutive, en phase avancée ou terminale ;
  • tout sujet âgé qui arrive au terme de sa vie avec ou sans pathologie précise.

 

En théorie, toutes les personnes en fin de vie peuvent bénéficier de soins palliatifs au domicile. En pratique, la prise en charge à domicile est possible sous certaines conditions :

 

  • le patient et sa famille proche sont d'accord;
  • le médecin traitant estime réaliste de suivre le patient à son domicile ;
  • les différents professionnels en lien avec le patient et ses proches jugent la faisabilité de la prise en charge à domicile réaliste.

 

Si une prise en charge au domicile est souhaitée par le patient, ce choix doit être respecté autant que possible, en tenant compte certes de l’avis du médecin, de la personne malade mais aussi de celui de son entourage.
L’état de santé du patient doit bien sûr être compatible avec une hospitalisation à domicile. Comme chaque situation est singulière, la prise en charge palliative à domicile sera alors évaluée par les professionnels du domicile, et notamment le médecin traitant, en lien avec le patient et ses proches. Au cours de l’hospitalisation à domicile, une ou des hospitalisations en milieu hospitalier peuvent être nécessaires. L’important est qu’elles soient préparées dans la mesure du possible afin de garantir une continuité des soins et le confort physique et psychique de chacun.

 

 

Le contenu de ce dossier a été élaboré par :

L'équipe du Centre National de Ressources Soin Palliatif