Soins palliatifs à domicile : mieux se repérer dans la prise en charge

De nombreuses personnes malades souhaitent passer la dernière période de leur vie dans leur univers habituel. Cette attente vient faire écho à des facteurs économiques, afin de réduire les hospitalisations évitables dans l’intérêt de tous. Grâce à de nombreux acteurs du domicile et à certaines évolutions réglementaires, rester chez soi en fin de vie le plus longtemps possible est devenu une perspective réaliste. Pour autant, il ne s’agit pas d’éviter à tout prix une hospitalisation lorsque cela s’avère nécessaire à différents moments du parcours de soins et d’accompagnement du patient. Il convient plutôt d’adapter les modalités de prise en charge au cours du temps en mobilisant les bonnes ressources au bon moment, en anticipant certaines évolutions et en étant attentif aux souhaits et besoins des personnes malades mais aussi de leurs proches. En effet, toutes les études le montrent, les proches-aidants représentent souvent la clef de voûte de la permanence et de la continuité relationnelles et des soins au domicile.

 

Permettre d’être soigné chez soi en fin de vie nécessite que les différents professionnels du domicile soient à même de dispenser des soins de qualité. Des progrès notables ont été accomplis en ce sens mais il reste encore beaucoup à faire. Le rapport de l'Observatoire National de la Fin de Vie "Vivre la fin de vie chez soi" va permettre de préciser les avancées et les perspectives pour faciliter le prendre soin au domicile des malades en fin de vie et de leurs proches.

Actualités contenues dans ce dossier

Comment s'organise matériellement la prise en charge palliative à domicile ?

mer, 22/02/2017 - 18:31
L'organisation matérielle de la prise en charge des soins palliatifs à domicile est prescrite par le médecin traitant. Elle est réalisée par des prestataires de services en santé qui sont des entreprises spécialisées dans la technologie médicale des soins à domicile. Des aides financières sont

Comment se met en œuvre la prise en charge à domicile ?

mer, 22/02/2017 - 18:11
Réalisable uniquement avec le consentement du patient et/ou de sa famille,la décision et les modalités des soins palliatifs au domicile sont toujours prises par le médecin traitant ou en lien avec lui si la prise en charge est coordonnée par un réseau ou une HAD. Le début de la prise en charge

Conclusion et pour en savoir plus : dossier "Soins palliatifs à domicile"

mer, 22/02/2017 - 18:19
Etre soigné et accompagné pendant la fin de la vie à son domicile est donc possible aujourd’hui dans de bonnes conditions. Pour autant, les modalités de soutien aux proches-aidants, les dispositifs de coordination des soins et la formation continue des professionnels restent à rendre plus effective

En résumé, quelles sont les conditions d’une fin de vie à domicile ?

mer, 22/02/2017 - 18:23
Rester dans son environnement familier, avec ses proches et des rythmes de vie familiers, rassure alors que l'hospitalisation peut provoquer une perte de repères, en particulier chez les personnes souffrant de désorientation. Des difficultés peuvent néanmoins exister. Ainsi, il est rare de

Quels sont les différents dispositifs intervenant dans la prise en charge palliative à domicile ?

lun, 13/03/2017 - 15:24
Aujourd'hui, les soins, les aides à la vie quotidienne et l’accompagnement à domicile comprennent plusieurs types d’intervenants. Pour les soins, il s’agit d’abord des professionnels libéraux et polyvalents (médecins traitants, pharmaciens, infirmiers, kinésithérapeutes, etc.) et d’autres structures

Qui peut bénéficier de soins palliatifs à domicile ?

mer, 22/02/2017 - 18:27
Lorsque les soins curatifs qui visent à guérir, ou à ralentir l’évolution de la maladie, ne sont plus efficaces, on entre dans une période nommée « la fin de la vie ». Cette période nécessite un accompagnement et des soins adaptés. Ils sont appelés « soins palliatifs ». Les

Soins palliatifs à domicile : mieux se repérer dans la prise en charge

mar, 19/03/2013 - 14:36
De nombreuses personnes malades souhaitent passer la dernière période de leur vie dans leur univers habituel. Cette attente vient faire écho à des facteurs économiques, afin de réduire les hospitalisations évitables dans l’intérêt de tous. Grâce à de nombreux acteurs du domicile et à certaines