Les médecines complémentaires pour les personnes en phase palliative ou en fin de vie

 

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé, les termes « médecine complémentaire » ou « médecine alternative » font référence à un vaste ensemble de pratiques de santé qui ne font pas partie de la tradition, ni de la médecine conventionnelle du pays. Ces pratiques ne sont pas pleinement intégrées à son système de santé prédominant. Dans certains pays, ces termes sont utilisés de manière interchangeable avec le terme « médecine traditionnelle »[1].

 

Acupuncture, hypnose, auriculothérapie, homéopathie, ostéopathie… : en France de plus en plus de personnes malades ont recours à ces médecines complémentaires. Certaines peuvent être pratiquées par des professionnels médicaux ou paramédicaux, formés à ces techniques dans le cadre de formations universitaires diplômantes ou dans le cadre de la formation continue.

 

En phase palliative ou en fin de vie, les médecines complémentaires peuvent être utilisées dans la prise en charge des symptômes d’inconfort et des douleurs afin de mieux soulager les personnes malades et d’améliorer leur qualité de vie.

 

Elles ne peuvent néanmoins remplacer les traitements prescrits par le médecin. Si l’on souhaite en bénéficier, il est donc important d’en parler avec son médecin qui pourra orienter vers la pratique la plus adaptée. En effet, certaines médecines complémentaires peuvent avoir des effets secondaires ou interagir avec les traitements prescrits.

 


[1] Stratégie de l’OMS pour la médecine traditionnelle pour 2014-2023, Organisation Mondiale de la Santé, 2013, p. 15

Actualités contenues dans ce dossier

L’acupuncture pour les personnes en phase palliative ou en fin de vie

mer, 30/03/2016 - 11:18
 Article élaboré avec l’aide du Dr Fanny Reix que nous remercions. Du latin acus « aiguille » et pungere « piquer », l’acupuncture consiste à implanter de fines aiguilles en divers points précis du corps à des fins thérapeutiques. Elle constitue une des branches de la

L’auriculothérapie pour les personnes en phase palliative ou en fin de vie

mer, 30/03/2016 - 11:19
 Article élaboré avec l’aide des Dr Christine Pailler et David Guigou que nous remercions. Selon la Commission d’acupuncture auriculaire de la FAFORMEC - Fédération des acupuncteurs pour la formation médicale continue, l’auriculothérapie est définie comme une « thérapeutique visant à